L'Analyse Integrative

La Psychothérapie Humaniste :

Carl ROGERS a ouvert la voie de l\'approche Humaniste en créant l\'Approche Centrée sur la Personne. Il s\'agit d\'une psychothérapie non directive, qui marque ainsi sa différence au regard des modèles psychanalytiques et béhavioristes (comportementalistes).

Ce courant Humaniste est apparu dans les années 1960 aux Etats Unis.

En France, c\'est en 1970 que André ROCHAIS propose les premières formations de cette approche humaniste de la personne, en vue de sa croissance et de son développement. Cette formation est aujourd\'hui dispensée sur les 5 continents.

PRINCIPE DE BASE


Le patient apprend, au fil des séances, à se prendre en charge (par exemple apprendre à se relaxer seul, à être à l\'écoute de soi...). 

Citons parmi les grandes méthodes :

  • le training autogène de J.H. Schultz, 
  • la relaxation progressive d\'Edmund Jacobson, 
  • la rééducation psychotonique de Ajuriaguerra, 
  • la relaxation dynamique de Caycedo, 
  • la relaxation psychosensorielle de Roger Vittoz, développée par Suzanne Dedet, 
  • la relaxation analytique de Jarreau et Klotz, 
  • la relaxation chez l\'enfant de Wintrebert, ou celle de Berges et Bounes. 

Citons également l\'importance de l\'eutonie de Gerda Alexander, même si elle n\'est pas pratiquée pas des psychothérapeutes, et la relaxation psychanalytique de Sapir, pratiquée le plus souvent par des psychanalystes.

La psychologie humaniste - autre appellation utilisée - s\'appuie sur l\'expérience consciente de la personne. Il s\'agit de développer la capacité de faire des choix personnels.

Pour Carl Rogers et ses successeurs, l\'être humain est fondamentalement bon, dans le sens où il évoluera toujours positivement s\'il suit son instinct, son expérience.

La 
violence et la prédation ne sont que les fruits de la désespérance, et en aucun cas un choix de comportement dicté par la rentabilité, la facilité ou le principe du plaisir : en cela, la psychologie humaniste rejoint la sociologie humaniste et aussi l\'humanisme religieux.


L\'APPROCHE TRANSPERSONNELLE

La Psychothérapie Transpersonnelle est une nouvelle branche de la psychothérapie humaniste.

Née dans les années 1970, elle intègre la 
spiritualité
 en psychologie et en psychothérapie.

La Psychologie Transpersonnelle réunit dans une même pratique les apports :

  • de la psychologie Jungienne
  • de la psychologie cognitivo-comportementale
  • de la sophrologie
  • du yoga 
  • et de la méditation.


C\'est C.G. Jung qui, le premier, a utilisé le terme Transpersonnel dans un article paru dès 1917 et intitulé L\'inconscient personnel et transpersonnel, et c\'est en 1971, qu\'Abraham Maslow, Antony Sutich et Stanislas Grof ont créé  l\'Association pour la Psychologie Transpersonnelle.

Ils choisirent le terme \"transpersonnel\" afin d\'intégrer la dimension 
spirituelle à la Psychologie Humaniste dont ils étaient alors les figures de proue.

Aujourd\'hui, de nombreuses personnes et Praticiens de la Psychologie contemporaine se reconnaissent dans cette démarche ouverte et novatrice.


Une autre façon de concevoir la vie 

La Psychologie Transpersonnelle considère que la personne humaine ne se réduit pas à une mécanique matérielle mais se définit fondamentalement comme une âme spirituelle.

Elle rejoint en cela l’intuition fondamentale partagée par toutes les 
traditions spirituelles de la planète.

Tous les articles